12/12/2005

J'ai essayé...

...de dormir un peu, juste pour oublier quelques minutes, connaître la paix durant un peu de temps...
 
Mais rien à faire, le sommeil ne vient pas.  Par contre, les larmes coulent sans cesse.
 
Comment on fait pour guérir ???
 
Ma situation est simple au fond : il me demande l'impossible, à savoir : je te donne toute la tendresse que tu n'as jamais reçue, je reçois de toi toute la tendresse que je n'ai jamais eue. Toutefois, essaye de ne pas m'aimer car ça me met mal à l'aise puisque moi je ne pense pas pouvoir un jour aimer encore, car aimer ça fait trop mal...
 
C'est impossible, cela...  Ou alors il faut qu'il trouve une femme comme lui, qui ne veut plus aimer.  Mais me demander cela à moi qui ai un coeur immense...  Autant me demander de me nourrir sans apprécier aucune saveur, de manger à profusion sans savourer la moindre miette, m'offrir mon gâteau préféré avec permission d'en manger à l'infini mais de ne surtout pas apprécier son goût et le plaisir de le déguster...
 
Il me demande l'impossible.
 
Ok, vous me direz : laisse tomber...
 
Mais désormais, vivre sans lui, c'est même pas vivre...  Je l'aime trop et lui pas assez.... Avoir connu toute cette douceur et devoir m'en passer maintenant ????  Autant ne plus vivre, c'est comme si on m'ôtait mon air...
 
Suis complètement perdue....

12:09 Écrit par Doucette | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

viens dans mes bras petite douceur sais pas quoi dire
mon coeur se serre en te lisant
merci pour ton mail ,j'aurais pu croire que je t'avais à nouveau perdu :-((
vais pas te dire courage ... car quand on est triste c'est si difficile d'en avoir
je te donne ma main , serre la autant que tu veux

Écrit par : Ange | 13/12/2005

Non non, tu ne m'as pas perdue... C'est juste ma panne d'ordi qui m'a tenue éloignée d'ici aussi longtemps. Et j'ai comme l'impression que je vais avoir besoin de m'épancher sur ce blog encore un long moment.
Merci, j'apprécie tes bras et leur chaleur, crois-moi bien... Et je serre bien fort ta main, afin de garder courage car je me dois de ne pas craquer pour mes 3 amours qui comptent sur moi.

Je t'embrasse, petite Ange...

Écrit par : Doucette | 13/12/2005

Les commentaires sont fermés.